Ma journée à Tokyo, avant le retour

Je reviens un peu sur ma journée de mercredi à Tokyo, avant de commencer à travailler sur la création de mon site internet, sur lequel je vais refaire tout mon voyage, avec photos, infos et impressions !
Cela faisait 17 ans que je n'avais pas remis les pieds à Tokyo...!!! J'ai habité pendant près de deux ans à Tokyo entre septembre 1989 et décembre 1992, sur plusieurs séjours.
Mais finalement, c'est dingue car en arrivant à Tokyo mercredi matin, j'ai aussitôt retrouvé toutes mes habitudes et mes repères !!! Après avoir quitté Franck, Florent, Salomé et Delphine à la gare de Hamamatsucho, je suis partie pour la gare JR de Tokyo, où j'ai laissé mes bagages en consigne.
Puis, direction la Yamanote (la ligne circulaire JR de Tokyo) pour Harajuku. Et alors, là, en arrivant... incroyable car la gare JR de Harajuku n'a pas changé d'un poil !!!!
Puis je suis descendue sur Omotesando (équivalent des Champs-Elysées de Paris, si on veut...) et suis allée au musée Ota, voir une splendide exposition d'estampes sur mon sujet de prédilection : le boom horticole de l'ère Edo.
(carrefour entre Meiji-dori et Omotesando)

Après ce moment de presque recueillement (!) devant les estampes du 19ème, je suis allée me balader sur Omotesando car je voulais absolument voir ce que donnait le nouveau complexe Omotesando Hills, dessiné par Tadao ANDO. Ceux qui ont, comme moi, fréquenté Tokyo dans les années 90 se souviennent sans doute de ces immeubles inspirés du Bauhaus à mi-hauteur d'Omotesando... les appartements Aoyama, qui avaient été construits en 1927, après le grand tremblement de terre de Tokyo. J'adorais ces appartements, qui se noyaient dans une végétation libre. La démolition de ces bâtiments historiques avait donné lieu à un mouvement de protestation et à une controverse à Tokyo.


Finalement, une partie ancienne a été préservée, reconstruite, à côté de la nouvelle oeuvre de Tadao ANDO.

(devanture Louis Vuitton sur Omotesando)

Après cela, l'heure du déjeuner approchant, j'ai repris la JR jusqu'à Shinjuku et suis allée manger dans le jardin Shinjuku Gyoen, dont je parle régulièrement dans mon autre blog sur les jardins botaniques japonais.
Seuls les tricyrtis et les susuki (Miscanthus sinensis) étaient encore beaux à voir et les jardiniers étaient en train de préparer les stands en vue de la grande exposition annuelle sur les kiku (chrysanthèmes).















Moment de sérénité pour moi, mais je luttais contre le sommeil car nous avions quitté Takamatsu très tôt ce matin là.
Après cela, je suis repartie me balader sur Shinjuku, puis vers la gare de Tokyo, où j'ai récupéré mes bagages avant d'aller rejoindre mon ami, de passage à Tokyo pour le salon de l'automobile, dans le quartier de Kudanshita.

Dîner de udon sur Aoyama-dori et karaoké box entre Omotesando et Shibuya... sacrée crise de rire !!!



Que c'est bon de se retrouver à Tokyo... Chaque fois que j'y vais, je me sens libre comme l'air. Cette ville est toujours incroyable, pleine d'énergie, pleine de "possibles"...!
(pub sur ballon dirigeable dans le ciel de Tokyo)

(interdiction de fumer sur le trottoir)

ImprimerE-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.