La Grenadière en images de Takeshi Fukazawa

15 août 2010

Voici un sujet bien intéressant car il concerne à la fois le Japon, Balzac et ma chère Touraine... notamment la magnifique maison de la Grenadière à Saint-Cyr sur Loire.

 


La Maison de Balzac, musée de Balzac à Paris (47 Rue Raynouard - 75016 Paris) propose une exposition intitulée "Balzac en Ganimé : du manga à la Touraine" du 1er juillet au 25 septembre 2010.

 


Extrait du site de la Mairie de Paris- présentation de l'exposition :
"Peu connue en France, la nouvelle "La Grenadière", de Balzac, est à l'origine d'une adaptation audiovisuelle réalisée en 2007 dans le studio de Toei Animation par deux japonais : le réalisateur Koji FUKADA (深田晃司) et le peintre Takeshi FUKAZAWA (深澤研). Le rayonnement international de l'auteur de La comédie humaine, particulièrement en Asie, est constant et multiforme. Le prodigieux travail du professeur Kazuo KIRIU, auteur d'un Index du vocabulaire de l'oeuvre de Balzac, avait été unanimement salué en 2003.
Le public asiatique découvrira à Taïwan, à la fin de 2010, une imposante exposition consacrée à Balzac et organisée par la Maison de Balzac.

Le projet de La Grenadière est né sous le signe de la rencontre. Celle, personnelle, de deux auteurs; celle de leurs talents professionnels et artistiques; celle, enfin, du XIXème siècle de Balzac et du XXIème siècle japonais. Réussite exemplaire d'une traversée du temps et de l'espace par le biais de la sensibilité artistique, l'oeuvre produite, originale a été couronnée en 2008 du Soleil d'Or du premier film au festival Kinotayo (Festival du film japonais contemporain à l'ère numérique).

Le ga-nime (画ニメ), combinaison de 画, "ga", qui signifie peinture ou image fixe et "anime" qui fait référence à l'animation, est un procédé filmique tirant parti de tous les arts de l'image fixe (photographie, peinture, image de synthèse...) et du son (musique, texte, bruitages...).
A partir de là se déploie librement l'imaginaire des auteurs qui empruntent à telle ou telle technique ce qu'elle apportera de meilleur.

La Maison de Balzac présente les dessins, peintures et images de synthèse de Takeshi FUKAZAWA lui ayant servi à réaliser le film. Plaisir des yeux ou retrouvailles avec l'oeuvre balzacienne, l'accrochage promet une singulière "visite" de La Grenadière et pour certains, la découverte d'un Balzac méconnu."

Tel du musée : 01.55.74.41.80
Musée ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h, sauf les jours fériés.

Le texte d'Honoré de Balzac, La Grenadière, récit illustré par Takeshi FUKAZAWA édité par Le Courrier Balzacien (2010) est en vente au musée au prix de 14 euros.

 


Ceux qui habitent ou connaissent la Touraine ont certainement entendu parler de La Grenadière, à Saint-Cyr sur Loire, célèbre pour son club équestre... ma soeur y fit même de l'équitation au début des années 80...!
Balzac loua La Grenadière entre juin et septembre 1830 pour y séjourner avec Madame de Berny (sa confidente, conseillère puis amante), en même temps qu'ils visitent les abords de la Loire. A trente et un ans, il retrouve ainsi Saint-Cyr sur Loire, le village où il fut mis en nourrice jusqu'à quatre ans.

La Grenadière est propriété privée et n'est pas ouverte à la visite.

Lien vers le site internet japonais de La Grenadière, qui se dit "zakuro-yashiki" en japonais : zakuro étant la grenade, et yashiki désignant une belle demeure. Par contre, je ne suis pas sûre que ce soit l'étymologie exacte du mot en français.

 

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.