Les cerisiers du parc de Sainte Radegonde à Tours

La ville jumelle japonaise de Tours, Takamatsu, a offert une dizaine de cerisiers "japonais" à la ville de Tours et ces arbres ont été plantés dans le parc de Sainte-Radegonde (l'ancien golf de Tours), près des courts de tennis.
Je suis allée les voir à plusieurs reprises et j'ai été affligée de voir dans quel état ils étaient. J'en ai donc parlé à la mairie de Tours car il est urgent de faire quelque chose, ne serait-ce que par respect pour ces arbres et pour la ville jumelle japonaise.

Malheureusement, ce ne sont pas véritablement des cerisiers japonais car ils ont été achetés en France et n'ont pas grand-chose à voir avec, notamment, les fameux somei-yoshino du Japon.
Plusieurs d'entre eux ont une forme pleureuse et c'est là qu'il est nécessaire de faire quelque chose. J'ai donc pris contact avec des amis de la ville de Takamatsu et ils ont eu la gentillesse de m'envoyer des explications sur la taille à prodiguer à ces arbres, dont la forme est si particulière.
Comme je sais que certains fidèles lecteurs de mes blogs s'intéressent à la taille à la japonaise, j'ai décidé de vous partager ces informations et de les mettre en ligne, demain, avec photos et explications à l'appui.

Si vous avez envie d'un vrai cerisier japonais, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site de la pépinière de M. Choteau, en Belgique. J'ai rencontré M. Choteau à Courson au printemps dernier et j'ai été vraiment convaincue par ses connaissances et son amour pour les cerisiers japonais. Une visite de sa pépinière s'impose ! Et il n'y a pas que des cerisiers...!
(ci-dessous : photo avec M. Choteau à Courson, au printemps dernier)

ImprimerE-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.