L'azalée, fleur symbole de Takamatsu

Après vous avoir parlé de l'arbre symbole de la ville de Takamatsu, je vous présente aujourd'hui la fleur qui symbolise la municipalité de la ville jumelle japonaise de Tours : il s'agit de l'azalée.

Pourquoi la ville de Takamatsu a-t-elle choisi l'azalée ?

Pour des raisons, toutes simples : à partir de la fin mars, les azalées sauvages sont nombreuses dans les collines environnantes de Takamatsu, annonçant ainsi le printemps; elles sont belles, faciles à cultiver et ont donc été naturellement choisies par la mairie pour orner parcs et jardins et symboliser la ville.

Dans les environs de Takamatsu, les azalées les plus présentes sont les espèces suivantes :
- Rhododendron dilatatum (mitsuba-tsutsuji)


- Rhododendron kaempferi var. kaempferi, syn. R. obtusum var. kaempferi (yama-tsutsuji)


- Rhododendron macrosepalum (mochi-tsutsuji)



Il est à noter également que deux espèces d'azalées sont sur la liste rouge de la préfecture de Kagawa, car menacées d'extinction à l'état naturel. Il s'agit de :
- Rhododendron nudipes (daisen-mitsuba-tsutsuji), notée DD sur la liste rouge (données insuffisantes).

- Rhododendron japonicum (renge-tsutsuji), notée CR + EN sur la liste rouge (danger critique d'extinction pour CR et en danger pour EN).

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.