Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Glaucidium palmatum

Mes amis Olivier et Fabrice, de la pépinière Sous un arbre perché, ont reçu le grand prix de Saint-Jean de Beauregard pour le Glaucidium palmatum début avril donc j'aimerais m'arrêter un peu sur cette belle japonaise, d'autant plus que j'en reparlerai lors de ma conférence sur les plantes japonaises du mois de mai, le 21 mai prochain, à l'Arboretum de la Sédelle.


Glaucidium palmatum Siebold & Zucc.
- Classé dans la famille des Ranunculaceae (sous-famille des Glaucidioideae), mais également dans les familles des Glaucidiaceae, Hydrastidaceae ou Paeoniaceae. Les joies de la classification botanique !
- Nom japonais : shirane-aoi, 白根葵, シラネアオイ
- Son nom japonais vient du fait que l'on trouve cette vivace des montagnes sur le mont Shirane (à cheval sur les préfectures de Tochigi et de Gunma) et qu'elle ressemble à la fleur de la rose trémière (aoi en japonais), d'où son nom "shirane-aoi"... la "rose trémière du mont Shirane"...!
- 1 genre, 1 espèce, endémique du Japon où on la trouve sur l'île de Hokkaidô et dans le centre et le nord de l'île de Honshû, plutôt du côté de la Mer du Japon. Du fait de sa distribution, vous en déduisez donc justement qu'elle est résistante au froid, eh oui !
Attention, cette espèce est menacée d'extinction dans cette zone, comme vous pouvez le voir sur la carte de la Liste Rouge du Japon ci-dessous :


En jaune : catégorie "presque menacée" (NT), en orange : catégorie "vulnérable" (VU) et en framboise : catégories "en danger" et "en danger critique" (EN + CR).
- Hauteur de la plante : de 20 à 30 cm.
- Le Glaucidium palmatum a de grandes feuilles palmées (entre 7 et 11 incisions).
- Les 4 sépales (pas de pétales) de couleur parme, s'épanouissent entre mai et juillet au Japon et ont un diamètre compris entre 5 et 10 cm. Ils sont magnifiques et illuminent les sous-bois de montagne.


Sur les sites horticoles japonais, on voit également la variété à fleurs blanches, qui est vendue sur le territoire japonais entre 3 000 et 4 000 yen (entre 25 et 34 euros) par pot.


A venir ce week-end : un article sur le Earth Day à Tokyo !

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.