Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Petit moment de grâce au Happô-en de Tokyo

1er avril 2011

Je vous invite à partager un petit moment de grâce au Happô-en de Tokyo... Situé à Shirokanedai (Minato-ku), ce jardin traditionnel de la période d'Edo (ancienne demeure du seigneur féodal Tadataka Ookubo) vous propose également un restaurant, Enju, avec une vue magnifique sur le jardin, mais également un café, "Thrush Cafe", avec terrasse, situé dans le jardin. C'est également un endroit dans lequel organiser banquets et mariages. La vie continue. Différemment. Mais la saison des hanami a bel et bien commencé à Tokyo.


Pendant la floraison des cerisiers, le Happô-en propose, du 29 mars au 8 avril :

  • un "déjeuner hanami" avec deux services à 11h15 puis à 13h15, au prix de 3 500 yen (29 euros) avec un verre de Beaujolais en apéritif, et, au choix, un déjeuner occidental ou japonais.
  • un "buffet du soir" devant les cerisiers illuminés, entre 18h30 et 21h, au prix de 6 500 yen (54 euros) avec un verre de Beaujolais en apéritif, un buffet de quatre salades, un plat de viande, un plat de poisson, un dessert et la boisson à volonté parmi celles proposées par le restaurant.

Il y a également des cérémonies du thé organisées dans le jardin en journée.


En raison des problèmes d'alimentation en électricité, les Tokyoïtes sont invités à faire attention à leur consommation électrique et le Happô-en a également modifié ses heures d'ouverture pour respecter cette consigne.
Le Happô-en, comme quasiment tout le monde au Japon, participe également au soutien des victimes du tremblement de terre et du tsunami de la région du Tohoku en rassemblant des objets de première nécessité et en les faisant parvenir directement aux populations du Tohoku.
Ainsi, le 28 mars, le Happô-en a envoyé de la nourriture (udon, curry, ramen déshydratés), 100 kg de riz et des vêtements par le biais du jardin d'enfants de la ville de Iwaki dans la préfecture de Fukushima. Toutes les informations sont mises en ligne au fur et à mesure sur le site internet du Happô-en. Il y a également des pages en anglais.


Toutes les photos publiées sur ce message proviennent de ce blog en japonais.

Carte Google avec l'emplacement du Happô-en de Tokyo :


Agrandir le plan

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.