Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

24% des espèces de plantes du Japon menacées d'extinction

20 janvier 2008

A l'occasion du symposium organisé par l'Association Japonaise des Jardins Botaniques à Kyoto le 27 Janvier sur le thème "les jardins botaniques et le réchauffement planétaire" (voir message du 27 Novembre 07), l'exposition japonaise itinérante "DES PLANTES POUR LA VIE" fera une halte au Jardin Botanique de Kyoto du 18 Janvier au 5 Février.


Cette exposition attire l'attention des visiteurs sur la menace d'extinction qui toucherait 1/4 des plantes sauvages de l'archipel japonais, soit environ 1 600 espèces. C'est ainsi l'occasion, pour les jardins botaniques japonais, de présenter leur travail de protection de la flore aux visiteurs. Les associations locales naturalistes participent également à la conservation des espèces, à leur recensement et elles trouvent là le moyen de présenter le fruit de leurs activités.
Cette exposition itinérante invite donc à l'ouverture des consciences en insistant bien sur le fait que le destin des hommes est lié à celui des plantes...

Espèces mentionnées sur l'affiche de l'exposition japonaise, avec leur classement sur la liste rouge de l'IUCN :
- Primula cuneifolia var. heterodonta (VU, vulnerable)
- Betula chichibuensis (EN, endangered)
- Ligularia angusta (CR, critically endangered)
- Paeonia japonica (VU, vulnerable)
- Hylotelephium sieboldii (EN, endangered)
- Arisaema heterocephalum ssp. okinawaense (CR, critically endangered)
- Dendrobium tosaense (EN, endangered)
- Shibateranthis pinnatifida (VU, vulnerable)

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.