Gardenia jasminoides à Tokyo, juillet 2008


Lorsque je vivais à Takamatsu (île de Shikoku), la floraison des gardénias du parc Chuo-koen était toujours un moment magique, synonyme d'effluves très sucrées, notamment en fin de journée. Nostalgie d'une ambiance, d'un parfum.
On trouve le Gardenia jasminoides J.Ellis depuis le sud de la préfecture de Shizuoka, sur l'île principale de Honshu, jusqu'aux îles Ryukyu, à l'extrême sud du Japon.
Les fleurs ont besoin d'un taux d'humidité élevé pour s'épanouir, ce qui explique qu'elles fleurissent actuellement au Japon, en pleine saison des pluies.
Je me souviens avoir vu beaucoup de haies de gardénias, dans les jardins publics, notamment.
On extrait des fleurs une teinture jaune, qui est utilisée pour teindre les vêtements et comme colorant alimentaire.
La photo ci-dessus a été prise au jardin Shinjuku Gyoen de Tokyo et présente la variété radicans, avec des fleurs plus petites que le Gardenia jasminoides.
Nom japonais de Gardenia jasminoides : kuchinashi (クチナシ)
Nom japonais de Gardenia jasminoides var. radicans : ko-kuchinashi (コクチナシ)

Publié par Sophie Le Berre.

Imprimer