La magnifique Clematis patens


Qu'elle est belle... Elle est à voir actuellement au jardin botanique de Nikko.
Lorsque je suis allée au jardin botanique de Makino, j'ai eu la chance de pouvoir admirer quelques estampes florales de Untei SEKINE (1804-1877), une pure merveille, et il y avait celle d'une Clematis patens... qui devint aussitôt une source d'inspiration pour moi.

Clematis patens (Ranunculaceae)
Nom japonais : kazaguruma, カザグルマ
Cette clématite japonaise est en danger d'extinction à l'état naturel au Japon et figure sur la liste rouge du Japon, dans la catégorie NT.
C'est une liane à feuilles caduques, qui s'enroule sur les troncs d'arbres, dans les forêts de faible altitude des îles de Honshu, Shikoku et Kyushu (partie nord uniquement).
Les fleurs sont grandes (diamètre de la corolle jusqu'à 10 cm environ), de couleur blanche à parme, à 8 pétales, et s'épanouissent de mai à juin au Japon.
Cette clématite aime plutôt les endroits un peu humides.
Elle a été introduite en Europe par le célèbre médecin naturaliste allemand SIEBOLD (Philipp Franz von Siebold), dans la seconde partie du 19ème siècle; ce qui a entraîné un "boom" des variétés horticoles de clématites à travers le monde.

Publié par Sophie Le Berre.

Imprimer