Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Les activités de Toyota Roof Garden

En tant qu'ancienne salariée de l'usine TOYOTA à Onnaing (Valenciennes) -où j'ai travaillé comme interprète puis comme chargée de communication interne- je me suis intéressée, ces jours-ci, aux activités environnementales de la maison mère, TOYOTA MOTOR CORPORATION, et de la FONDATIONTOYOTA.

(photo TOYOTA MOTOR CORPORATION)

Le site internet de TOYOTA MOTOR CORPORATION est une mine d'informations (en anglais et en japonais) sur tous les programmes de soutien et de recherche de la fondation, au Japon et à l'étranger.

Parmi les projets japonais, il y a l'activité de verdissement des toits-terrasses et des façades d'immeubles... à l'image de ce qui se fait de plus en plus dans nos pays européens.
C'est ainsi que TMC a développé, en partenariat avec la société Ôshima Landscape Construction, la société TOYOTA ROOF GARDEN, dont le siège est à Miyoshi-chô (préfecture de Aichi) et les bureaux, dans l'arrondissement Chuô de Tôkyô.

Constat de départ : à l'instar de ce qui se passe dans les grandes métropoles du monde, la régression de la végétation a favorisé l'apparition du phénomène des îlots de chaleur urbains, de l'augmentation de la pollution de l'air et de problèmes de sécheresse ou d'inondation.
Etant donné que l'espace au sol est souvent limité dans les villes et ne permet pas d'aménager facilement des zones de verdure, il a semblé intéressant d'utiliser ce qui était encore inexploité et disponible en grande superficie : les toits-terrasses et les façades des immeubles.

L'objectif de cette société : contribuer à l'amélioration de l'environnement urbain, en rendant les immeubles plus "verts" et en faisant des recherches sur les végétaux. Comme je l'ai déjà développé dans un précédent message sur les rideaux de verdure, les plantes sont extraordinaires en ce sens qu'elles purifient l'air, qu'elles contribuent -par la transpiration des feuilles- à abaisser la température à l'intérieur des immeubles et qu'elles procurent de l'ombre.

Les activités de la société : 3 axes sont développés, avec :
1/ la conception et la réalisation de toits et façades végétalisés.
2/ la production et la vente de nouveaux types de produits, développés par TMC, tels que la sauge Salvia greggii et les plaques de gazon japonais (Zoysia japonica).
3/ la fabrication et la vente de produits entrant dans la composition de compost, pour l'industrie agricole.


Le site internet (en japonais) de cette société nous donne quelques informations très intéressantes et pédagogiques sur les techniques de végétalisation utilisées, avec une foule de photographies.

J'en profite pour remercier Sophie GLEMET, Responsable de la Communication Corporate chez Toyota.

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.