Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Festivals de Prunus mume à voir au Japon

Voici une liste, non exhaustive bien sûr, des principaux festivals de pruniers (abricotiers) à voir en ce moment dans la région du Kanto (Tokyo et préfectures voisines).

 


Je rappelle que bien avant d'admirer les cerisiers et de créer les fameux hanami, les Japonais ont tout d'abord admiré les fleurs de pruniers ou abricotiers (Prunus mume), annonciatrices du printemps et symboles du raffinement et de la délicatesse.
D'ailleurs, en langage des fleurs japonais, la fleur de prunier/abricotier est symbole de noblesse de caractère, de fidélité et de grâce...
Alors, n'hésitez pas, si vous avez la chance d'être ou d'aller au Japon prochainement, plongez-vous dans la contemplation des fleurs de Prunus mume, participez aux cérémonies du thé, regardez la parade du shishimai, et goûtez au raffinement de la culture japonaise.

A Tokyo :
- Jardin Hanegi (羽根木公園) : du 6 au 28 février, dans l'arrondissement de Setagaya, à Tokyo (gare Umegaoka).

- Sanctuaire Yushima Tenjin (湯島天神) : dans l'arrondissement de Bunkyo, à Tokyo, du 8 février au 8 mars. Site internet du sanctuaire.

- Sanctuaire Ushi Tenjin Kitano Jinja (牛天神・北野神社) : dans l'arrondissement Bunkyo de Tokyo, du 1er au 25 février. Site internet du sanctuaire.

 


Dans la préfecture de Kanagawa :
- Le jardin Sankeien (三渓園) : du 13 février au 7 mars, à Yokohama. Site internet du jardin.

- Le jardin Makuyama - Yugawara Baien (湯河原梅園・幕山公園) : du 6 février au 14 mars, dans la ville de Yugawara. Site officiel de la ville.

- le jardin Soga Bairin (曽我梅林) : du 30 janvier au 28 février, dans la ville de Odawara, avec vue sur le mont Fuji. Site officiel de la ville.

Dans la préfecture de Chiba :
- Le jardin Hananobe-no-sato (花野辺の里) : du 20 janvier au 15 mars, dans la ville de Katsuura. Site officiel du jardin.

- le jardin Aoba-no-mori (青葉の森公園) : illumination des pruniers du jardin le soir à partir du 10 février, dans la ville de Chiba. Site officiel.

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.