Les cerisiers japonais de Strasbourg

Samedi 14 juin 2014

Cerisiers japonais du Parlement européen de Strasbourg - © M. Yoichi NAKATANILe 30 mai dernier, j'ai eu le privilège de me rendre à Strasbourg et de donner une conférence sur "L'âge d'or de l'horticulture japonaise" à l'occasion de la nouvelle saison culturelle du Jardin botanique de l'Université de Strasbourg dédiée à la flore du Japon; cela coïncidait également avec la célébration des 150 ans de relations diplomatiques et commerciales entre l'Alsace et le Japon.

En plus de découvrir une ville magnifique, une équipe du Jardin botanique de l'Université de Strasbourg fantastique et une communauté japonaise très intéressante, j'ai eu la chance de faire la connaissance de Monsieur Yoichi NAKATANI, professeur et ancien directeur de la Maison universitaire France-Japon, ainsi que de son épouse.

Monsieur NAKATANI a attiré mon attention sur les cerisiers japonais, offerts par l'arrondissement de Nerima, de Tokyo, à la ville de Strasbourg, le 20 novembre 1997 et qui trônent devant le Parlement européen de Strasbourg... Quel beau symbole que celui-ci, mais dont je n'avais jamais eu connaissance.

Monsieur NAKATANI m'a expliqué qu'une relation amicale s'était instaurée, à l'époque, entre le maire de l'arrondissement de Nerima, Monsieur IWANAMI et le maire de Strasbourg, qui était alors Madame TRAUTMANN.

Cerisiers japonais du Parlement européen de Strasbourg - © M. Yoichi NAKATANIJe ne connais pas le fin mot de l'histoire, mais il paraît évident qu'il y avait alors eu un désir de jumelage entre ces deux villes puisque le maire de Nerima fit don de 63 cerisiers et de nombreux ouvrages pour les enfants, à la ville de Strasbourg.

Les cerisiers ont été plantés le 20 novembre 1997 devant le Parlement européen, en présence de Monsieur Tsutomu HATA, ancien Premier Ministre du Japon, qui fut l'un des fondateurs du Lycée Seijo d'Alsace. Monsieur NAKATANI eut l'honneur de participer à cette cérémonie de plantation. 

Je trouve cela fort dommage que la Ville de Strasbourg ou même le Parlement européen ne communiquent pas davantage sur ces cerisiers, sous lesquels il pourrait tout à fait être envisageable de célébrer des hanami lors de la floraison, même si elle si situe à la mi-mars. La communauté japonaise de Strasbourg est importante, les échanges commerciaux et universitaires nombreux, alors pourquoi ne pas créer un événement autour de ces cerisiers ?

Merci à Monsieur NAKATANI pour ces informations, ainsi que pour ces trois photos, qui sont de lui et qui ont été prises en mars 2014.

Cerisiers japonais du Parlement européen de Strasbourg - © M. Yoichi NAKATANI

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.