Les pivoines d'hiver, kanbotan, au Japon

Samedi 14 décembre 2013

Selon le calendrier des fleurs japonais, le 17 décembre est dédié à cette pivoine, qui fleurit naturellement en hiver au Japon et que l'on nomme kan-botan, 寒牡丹, kan signifiant le froid et botan, la pivoine arbustive (Paeonia suffruticosa). En langage des fleurs, elle symbolise la noblesse d'âme, de coeur.

Mais attention de ne pas la confondre avec celle que l'on nomme fuyu-botan (fuyu signifiant l'hiver), dont la floraison est provoquée, artificiellement, par l'homme, en hiver et que l'on reconnaîtra assez facilement grâce à la présence de feuilles bien vertes, aux bourgeons floraux gonflés et à une grande tige verte... la pauvre, elle sort d'une serre tempérée pour se heurter au froid de l'hiver et à la neige, emmitouflée sous son grand chapeau de paille.

La kan-botan, elle, n'a pas besoin de soins spécifiques de l'homme pour fleurir en hiver, en dehors d'une pèlerine de paille de riz contre le froid ou la neige, car elle a pour particularité d'avoir deux floraisons, la première au printemps et la seconde au début de l'hiver, généralement entre le mois de décembre et le mois de février. Elle est de taille plus courte (environ 50 cm de haut), avec une tige fine, de couleur foncée, et de rares feuilles de couleur vert rougeâtre. Ces kan-botan ont une durée de vie remarquable, généralement de plus de trente ans, voire même parfois de cinquante ans.

Pourquoi deux floraisons ?
Pour une raison génétique... un "accident" chromosomique lors de la rencontre entre deux variétés de pivoines avec, pour résultat, la seule expression du gène récessif, porteur de la caractéristique de double floraison.

Une production attachée à la région du Kansai
Les kan-botan font partie de ces plantes japonaises dites classiques, développées à partir du 17e siècle et dont le travail d'amélioration variétale a été particulièrement prospère dans la région du Kansai (Osaka) à la fin du 19e siècle. Malheureusement un grand nombre de variétés horticoles a disparu, en raison de la guerre, principalement.

Festival de pivoines kan-botan du jardin Yûshien de Matsue

Néanmoins, des temples bouddhiques, des associations, des jardins japonais essaient de maintenir cette tradition japonaise en multipliant les variétés par greffage (porte-greffe = pivoine arbustive) et en organisant festivals et visites de jardins à cette époque de l'année. Vous pourrez ainsi découvrir les kan-botan du jardin japonais Yûshien, qui se trouve dans la ville de Matsue (département de Shimane), entre le 8 décembre 2013 et le 28 février 2014, comme l'indique l'affiche ci-dessus.

Mais attention, cette pivoine kan-botan nous invite à être patients car pour assister à cette floraison d'hiver, il faudra généralement attendre une dizaine d'années... on est loin du "tout tout de suite" et de la facilité qui caractérisent notre société de surconsommation.

Ci-après, diaporama avec quelques photographies de kan-botan :

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.