Prunus subhirtella Miq., Prunus spachiana Kitam.

11 mars 2013

Prunus subhirtella Miq., Syn. Prunus spachiana (Lavallée ex Ed.Otto) Kitam., Syn. Cerasus spachiana Lavallée ex Ed.Otto var. spachiana
Selon les flores consultées, le nom botanique diffère; voici la référence du NCBI.
Noms japonais : edohigan, tachihigan, azumahigan, ubahigan

Aire de répartition : du centre de la Chine à l'île de Taïwan, au centre et au sud de la péninsule coréenne et, au Japon, depuis l'île de Kyûshû jusqu'à la région du Tôhoku.
Il a été appelé "edohigan" en japonais car il fleurit au moment de l'équinoxe de printemps, qui se dit higan en japonais. Le terme "edo" ne signifie pas qu'il est endémique de Edo (ancien nom de Tôkyô), mais simplement qu'il y a été largement planté.
Les feuilles se déploient après la floraison en ombelle fin mars à Tôkyô; fleur simple de couleur rose clair.

On a longtemps utilisé le nom Prunus pendula (énoncé par Maximowicz en 1883 du fait de son port pleureur), mais M. Shirô Kitamura, botaniste de l'université de Kyôto, découvrit que cette espèce avait préalablement été nommée Prunus spachiana et, en 1971, il proposa de la nommer ainsi; sachant qu'au Japon, c'est le nom de sous-genre Cerasus qui est principalement utilisé pour désigner les cerisiers ornementaux.
Il existe plusieurs vieux spécimens protégés de cerisiers de cette espèce au Japon, que l'on dit être âgés de plus de 1 000 ans.

Plusieurs variétés horticoles ont été créées à partir de cette espèce, dont le célèbre Prunus x yedoensis 'Somei-yoshino' qui est le cerisier emblématique du Japon puisque 80% des cerisiers plantés à travers le Japon sont des Prunus x yedoensis 'Somei-yoshino' et servent de référence pour les prévisions de floraison des cerisiers.
Ci-dessous quelques-unes des variétés horticoles créées à partir de cette espèce.

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.