Fatsia japonica

Je ne vais pas m'étendre sur la description botanique du Fatsia japonica car c'est une plante que l'on connaît plutôt bien ici en France et pour laquelle on trouve une multitude d'informations sur sa culture, sur les variétés proposées à la vente, etc.

Inflorescences du Fatsia japonica

Néanmoins, comme le Fatsia japonica fleurit en ce moment, je vous propose une galerie de photographies sur cette plante ornementale, que je trouve vraiment intéressante et que l'on peut, en plus d'une implantation dans le jardin ou sur une terrasse, utiliser en arrangement floral (ikebana), pour les koke-bonsaïs et les kokedama.
Il y en a de très beaux spécimens dans ma ville, à Tours, sur le boulevard Heurteloup.

Fatsia japonica Decne. & Planch.
Nom japonais : yatsude, ヤツデ、八つ手
Distribution au Japon : île de Honshû (au sud de la préfecture d'Ibaraki), île de Shikoku (sur le littoral Pacifique), île de Kyûshû (sud), dans les sous-bois du littoral.
En plus de le rencontrer à l'état naturel lors de randonnées, on le voit énormément dans les petits jardins des maisons et dans les jardins publics japonais.

En sous-bois
 

 

Feuillage de printemps
Zoom sur l'inflorescence
Zoom sur le feuillage
La fructification qui devient violacée à noir
Typiquement, Fatsia japonica devant une petite maison datant de l'ère Shôwa
Fatsia japonica avec un petit buisson d'azalées
Vue sur le jardin et le Fatsia japonica depuis l'intérieur de la maison
Un autre exemple d'intégration dans le jardin
Petit massif sur le côté de la maison avec un Nandina domestica
Feuillage utilisé en ikebana
Bel exemple de koke-bonsaï
Et un kokedama de Fatsia japonica vu de haut

 

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.