Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Caryopteris incana, plante du 28 septembre

Vendredi 27 septembre 2013

Comme je l'ai déjà écrit sur mon précédent blog d'actu, chaque jour du calendrier japonais est consacré à une plante, botanique ou horticole. C'est donc une source d'information très intéressante sur les floraisons au fil des saisons. Le 28 septembre, par exemple, est dédié au Caryopteris incana (Thunb. ex Houtt.) Miq. (famille des Lamiaceae), qui se dit dangiku, en japonais.

Connaissez-vous cette plante ?

Caryopteris incana

 

Son nom japonais s'écrit 段菊, le premier kanji dan, signifie "petit à petit" (段々) et caractérise la floraison, progressive, de la plante, et le second kanji, kiku, prononcé giku lorsqu'il y a un autre kanji devant, désigne le chrysanthème, car la forme des feuilles du Caryopteris incana rappelle celle des chrysanthèmes.

Feuille de Caryopteris incana

C'est une plante vivace, originaire d'une zone s'étendant entre le Japon (principalement l'île de Kyûshû, au sud), la péninsule coréenne, l'île de Taïwan et la Chine, où elle est notamment utilisée en médecine traditionnelle.

En langage des fleurs japonais, le Caryopteris incana évoque une "pensée inoubliable"... quelque chose que l'on ne peut oublier.

Buisson de Caryopteris incana

Dans les zones tempérées chaudes, voire subtropicales, du sud du Japon, la plante pousse en buisson dense et résiste à l'hiver, alors que dans les zones plus froides, la partie aérienne de la plante disparaît dès que les températures baissent. Cette plante est citée dans le premier ouvrage horticole du Japon, le Kadan Kômoku (1681) car c'est à partir de l'ère Edo (1603-1868) qu'elle a attiré l'attention des Japonais et a commencé à être cultivée et utilisée comme plante d'ornement, pour le chabana (arrangement floral pour la cérémonie du thé) et en pot, principalement.

Hauteur de la plante : de 30 à 150 cm; floraison de juillet à septembre au Japon (septembre/octobre en France); inflorescences de couleur bleu violet, avec des variétés de couleur rose pâle et blanche.

La plante se plaira en sol ordinaire drainé, avec une exposition au soleil et résistera à des températures descendant jusque vers -7°C. En français, son nom commun est Barbe-bleue grisonnante et, bien que ce ne soit pas une plante à la mode, elle apparaît néanmoins sur les catalogues des jardineries et des pépiniéristes français.

Ci-dessous, un etegami (prononcé étégami, 絵手紙), c'est à dire un dessin, peint à la main, agrémenté de quelques mots, rappelant les haïku; ici l'auteur japonais a écrit "段菊段々咲いてゆく" (dangiku dandan saiteyuku), autrement dit, le dangiku, qui fleurit petit à petit...

Etegami de Caryopteris incana

 

 

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.