Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai obtenu à l'INALCO en juillet 2015. Je vais poursuivre mes recherches dans ce domaine avec un nouveau cursus universitaire en Doctorat de japonais à l'Université de Paris (CRCAO).

Étant native de Touraine et y résidant, je m'intéresse également à l'histoire de l'horticulture ornementale en région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins et des paysagistes du XIXe siècle.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

Le sceau qui figure en haut de cette page est mon sceau, il m'a été donné par mon maître de calligraphie au Japon et signifie mon prénom en japonais.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Variétés japonaises de Fatsia japonica

Fatsia japonica

5 janvier 2013

Fatsia japonica (Thunb.) Decne. & Planch. - famille des Araliaceae

Nom japonais : yatsude

J'aime beaucoup ce petit arbuste, que l'on trouve à l'ombre dans tous les jardins japonais dignes de ce nom et qui a le mérite de fleurir à la fin de l'automne.

Au Japon, on le trouve à l'état naturel depuis la région du Kantô (île de Honshû) vers le sud-ouest, à savoir les îles de Shikoku, Kyûshû et Okinawa; principalement près du littoral, aux abords des forêts et dans les sous-bois. Il peut atteindre deux à trois mètres de hauteur, est persistant, moyennement résistant au froid et arbore des fleurs blanches de novembre à décembre au Japon.

Il est utilisé dans la pharmacopée japonaise car ses feuilles séchées ont des propriétés expectorantes. Néanmoins, de par la présence de saponine dans les feuilles, une consommation excessive peut entraîner diarrhée, vomissements et hémorragie.

C'est la raison pour laquelle on trouve traditionnellement des Fatsia japonica aux abords des anciennes gares de chemin de fer japonaises... car les feuilles étaient utilisées comme insecticide pour tuer les vers qui se développaient dans les cuves des toilettes de la gare !!

Les variétés horticoles proposées le plus souvent au Japon sont les suivantes :

  • Fukurin-yatsude = Fatsia japonica 'Albo-marginata' : comme son nom de cultivar l'indique, les feuilles sont marginées de blanc.
  • Kiamigata-yatsude = Fatsia japonica 'Aureo-reticulata' : ici, la feuille est mouchetée de jaune.
  • Kinmon-yatsude = Fatsia japonica 'Aureo-variegata' : les feuilles sont panachées de taches jaunes.
  • Yaguruma-yatsude = Fatsia japonica 'Luftata' : le bord des feuilles est ici finement ciselé.
  • Chijimiba-yatsude = Fatsia japonica 'Undulata' : ici, le bord des feuilles est particulièrement ondulé.

Si vous regardez les catalogues ou les sites internet des pépiniéristes européens, vous pourrez trouver des variétés intéressantes à implanter au jardin.

 

 

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.