Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Vicia cracca au Japon

14 juin 2008


Cette photo a été prise le 12 juin dans le jardin de l'Institut pour l'Etude de la Nature, à Tokyo.
Il s'agit d'une vesce, Vicia cracca L., dont le nom japonais est kusafuji (草藤、クサフジ).
Plante herbacée vivace grimpante de la famille des Fabaceae, elle pousse sur les îles de Hokkaido, Honshu et Kyushu, dans les endroits ensoleillés, au pied des montagnes, au bord des chemins, dans les prairies. Elle est largement répandue dans les zones tempérées de l'hémisphère nord et est connue en France sous le nom de "vesce à épis" ou encore "pois à crapauds".
Elle fleurit au Japon de mai à juillet et la plante peut atteindre 150 cm de hauteur.
Elle est connue au Japon pour ses vertus médicinales, notamment pour calmer la douleur des rhumatismes et pour soigner les maladies de peau. La plante est alors prélevée dans son ensemble au moment de la floraison puis séchée au soleil.
On la fait infuser, puis elle est consommée en tisane ou appliquée directement sur les endroits malades.
Les jeunes feuilles et bourgeons sont également consommés en tempura (beignet), en bouillon, etc.

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.