Bain aux yuzu, Citrus junos

On parle désormais beaucoup du yuzu (Citrus junos Siebold ex Tanaka) en France, que ce soit dans le domaine de la cuisine, des huiles essentielles, des parfums, donc ce n'est peut-être pas une nouveauté pour vous, d'autant plus que j'en ai déjà parlé sur ce blog, mais... le bain aux yuzu est une expérience que je vous invite à tenter !!

Panier de yuzu, au bord du bain - Internet
Yuzu, Citrus junos - Internet

Eh oui, la croyance populaire japonaise veut que l'on prenne un bain aux yuzu le jour du solstice d'hiver (qui est donc le jour le plus court de l'année et par conséquent la nuit la plus longue de l'année), soit le 22 décembre, cette année, pour ne pas attraper de rhume pendant un an !

Bain aux yuzu - Internet

Chaque année à cette époque au Japon, vous pouvez acheter des sachets de yuzu frais sur les étals des marchands, ou bien de l'huile essentielle de yuzu, ou encore des sels de bain au yuzu.

Réchauffons-nous dans un bain aux yuzu !

Le yuzu a des effets bénéfiques sur la circulation sanguine et contre les refroidissements et la fatigue, de manière générale.

Illustration de Misao ©

Alors comment faire ? Vous achetez 5 à 6 yuzu, vous les coupez en deux (sens de la largeur) et vous les mettez dans l'eau chaude de votre bain. Avez-vous remarqué que les baignoires japonaises sont en général carrées ou rectangulaires et surtout suffisamment profondes pour s'y asseoir en ayant de l'eau jusqu'au cou ? Elles n'ont rien à voir avec nos baignoires françaises, dans lesquelles il est de tradition de s'allonger. La baignoire japonaise peut ainsi rappeler la baignoire sabot de nos anciens, sans le petit banc intérieur.

 

Dans un bain public - Internet
Franche rigolade dans un onsen ! Internet

 

De leur côté, ces Messieurs profitent également ! Internet
 

 

Dans un bain public - Internet

Et là... vous passez la chair des fruits sur votre peau (attention aux peaux sensibles), vous vous massez avec les yuzu et, surtout, vous profitez du parfum des fruits et du moment présent !
Le yuzu laisse la peau douce et délicatement parfumée. L'idéal, bien sûr, serait d'avoir un bain extérieur, sur une terrasse, comme j'ai pu l'expérimenter chez des amis japonais, mais c'est une autre histoire !

Lorsque j'habitais à Takamatsu, chaque année mi-décembre, mon professeur d'ikebana me conduisait chez un homme d'un âge très avancé, qui vivait seul dans une petite maison au fin fond de la préfecture de Kagawa et qui nous donnait plein de yuzu frais, un vrai bonheur. Cet ojiichan ne doit plus être de ce monde à présent.


Et pour terminer, dans la rubrique "nos amis japonais sont de grands enfants !" voici une petite vidéo qui devrait vous laisser esquisser un sourire, voire un rire !



Dans la ville de Nyûzen (préfecture de Toyama), certains ont eu l'idée de creuser des citrouilles géantes pour faire un bain aux yuzu, pour le solstice d'hiver !
Bon bain aux yuzu !

Publié par Sophie Le Berre le .

Imprimer