Lycoris sanguinea, août 2008

Lorsque je vivais à Takamatsu, j'attendais toujours avec impatience la floraison des Lycoris radiata, qui rougissaient le bord des chemins et des rizières vers la fin août. Les "higanbana" (leur nom japonais) devenaient alors les stars de mes compositions d'ikebana !
Mais avant la floraison du Lycoris radiata, il y a celle du Lycoris sanguinea Maxim., une petite merveille orangée, qui fleurit actuellement au Parc d'Etude de la Nature à Tokyo.


Lycoris sanguinea Maxim. (Amaryllidaceae)
キツネノカミソリ (kitsunenokamisori)
Tige: 30 à 50 cm
Floraison: d'août à septembre au Japon
Particularité: comme les Lycoris radiata, les Lycoris sanguinea n'ont plus de feuilles lorsqu'ils fleurissent.
Aire de distribution: les zones boisées des îles de Honshu, Shikoku et Kyushu.

Il y a deux autres variétés :
Lycoris sanguinea var. kiushiana (Makino) T. Koyama
オオキツネノカミソリ (ookitsunenokamisori)
Ses fleurs sont plus grandes que la précédente et sa particularité est d'avoir de grandes étamines qui ressortent en saillie. On le trouve depuis le sud de la région du Kanto (Tokyo) jusqu'à l'île de Kyushu.

Lycoris sanguinea var. koreana (Nakai) T. Koyama
ムジナノカミソリ (mujinanokamisori)
Ses fleurs sont plus petites et ont une couleur un peu plus foncée.
On le trouve principalement sur l'île de Kyushu, où il est malheureusement en voie d'extinction à l'état naturel.
A ce titre, il figure sur la liste rouge de l'UICN, dans la catégorie EX.
Attention, plantes toxiques.

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.