Bienvenue sur ce site nominatif, qui rassemble tout ce que j'ai traduit du japonais et publié sur mon ancien site JARDINS BOTANIQUES JAPONAIS*, sur mon blog d'actu du monde végétal japonais et sur les JARDINS DE SANUKI, depuis 2008.

Spécialiste de l'histoire de l'horticulture japonaise à l'époque d'EDO (1603-1868), j'ai rédigé un mémoire sur "La grande vogue de l'ipomée à l'époque d'Edo" pour le Master 2 de Japonais, que j'ai terminé à l'INALCO en juillet 2015, et je poursuis mes recherches dans ce domaine. Cela se traduit également par la rédaction d'articles et des conférences.

En parallèle, je suis présidente de l'association Vouvray Patrimoine; je m'intéresse à l'histoire de l'horticulture ornementale de la région Centre-Val de Loire, à l'histoire des jardins, et je crée des projets de développement autour du patrimoine végétal.

Pour me contacter : contact.sophieleberre{arobase}gmail.com - Lien vers mon parcours professionnel

Sophie Le Berre

* J'attire votre attention sur le fait que mes anciens noms de sites Internet "jardins botaniques japonais.fr" et "jardins de Sanuki.fr" ont été repris par d'autres personnes et dans l'un des deux cas, une bonne partie de mes traductions et de mes pages a été littéralement copiée sans aucun scrupule et sans que je sois sollicitée.

LIEN VERS LES PLANTES DU JAPON

LIEN VERS LES JARDINS DE SANUKI

Le Camellia sasanqua au Japon

Le Musée National de l'Histoire du Japon (préfecture de Chiba) organise, du 2 décembre au 1er février 2009, une exposition spéciale sur le Camellia sasanqua, considéré comme la fleur de l'hiver au Japon.
Le Musée propose de mettre l'accent sur les relations entre les hommes et les plantes, ici le Camellia sasanqua, à travers deux axes : les ressources génétiques et l'héritage culturel.


Les visiteurs pourront donc en apprendre davantage sur la culture traditionnelle du Camellia sasanqua et admirer une multitude de variétés horticoles.

On distingue 4 catégories de Camellia sasanqua : les Camellia sasanqua (sazanka - サザンカ), les Camellia x hiemalis (kantsubaki - カンツバキ), les Camellia x vernalis (harusazanka - ハルサザンカ) et les Camellia obscura cv. Tagoto-no-Tsuki (Tagoto-no-tsuki - タゴトノツキ).

J'ai trouvé une mine d'informations, en japonais, sur les cultivars japonais et, comme je l'ai écrit dans mon précédent message, je vais m'atteler à la création d'une page spéciale, sur mon site, qui présentera plus de 250 variétés de Camellia sasanqua japonais, avec photos et explications.

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.