Smilax china

Cette photo de la fructification du Smilax china a été prise le 25 décembre au Parc d'Etude de la Nature à Tokyo :


Smilax china L. (Smilacaceae)
Nom japonais : sarutori-ibara サルトリイバラ
Selon les flores, le Smilax china est décrit comme une plante grimpante ligneuse ou une liane herbacée latifoliée (à grandes feuilles).
C'est une plante dioïque (fleurs mâles et femelles sur des pieds séparés).
Les feuilles, de forme ovale, ont une longueur de 3 à 12 cm.
La floraison a lieu d'avril à mai au Japon.
Le Smilax china pousse dans les forêts depuis l'île de Hokkaido jusqu'à l'île de Kyushu.

Cette plante a de nombreuses vertus médicinales :
- altérative (qui purifie le sang)
- carminative (qui expulse les gaz de l'intestin)
- dépurative (qui dépure l'organisme)
- diaphorétique (qui facilite la transpiration)
- diurétique (qui fait uriner)
- tonique (qui stimule l'activité de l'organisme)
Elle est également utilisée pour certaines maladies de peau comme le psoriasis, pour le traitement des rhumatismes articulaires, la goutte, l'entérite (inflammation des intestins) et les infections urinaires.
La racine est récoltée à l'automne puis est mise à sécher avant utilisation.

Dans la région du Kansai, au lieu d'utiliser les feuilles du chêne, on enveloppe les "mochi" de feuilles de Smilax china, qui sont très parfumées.

En teinture végétale, la racine et les feuilles de Smilax china produisent du jaune, avec l'alun comme mordant, et du marron, avec le sulphate de fer.

Ci-dessous : photo du Smilax china en été

Publié par Sophie Le Berre le .

Imprimer