L'âge d'or de l'horticulture japonais à Niigata (janvier 2009)


Le Jardin Botanique de Niigata est décidément un jardin très actif à découvrir lors d'un voyage au Japon.
Cette fois-ci, il nous propose une exposition, jusqu'au 1er février, sur les fleurs et l'horticulture japonaise de l'ère EDO (1603-1867).
J'ai déjà posté des messages sur cette horticulture japonaise de l'ère EDO, qui était alors la plus florissante, la plus créatrice dans le monde et qui a été à la base d'un esthétisme typiquement japonais, marquant ainsi la culture japonaise dans son ensemble.
Je reviendrai sur ce sujet, qui me passionne, car j'ai de nombreux écrits en japonais que j'aimerais traduire en français.
Tout ce que je lis en japonais me permet de dire que l'on assiste aujourd'hui à une sorte de réveil, de prise de conscience de cette richesse horticole qui a marqué l'esthétisme et l'histoire du Japon.
L'exposition du JB de Niigata présente plus de 250 variétés de plantes dites "classiques" : ce sont toutes ces plantes qui ont été créées, améliorées au Japon du 17ème au 19ème siècle, parmi lesquelles, notamment, les cerisiers, les chrysanthèmes, les pivoines, les ipomées... toutes ces plantes qui nous sont à présent familières !

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.