Les Prunus mume du château d'Osaka - début

Les Prunus mume commencent également à fleurir au Shinjuku Gyoen de Tokyo, mais revenons à cette magnifique collection, qui se trouve dans le jardin du château d'Osaka.
Mon rêve serait d'avoir un jardin à moi, dans lequel je pourrais planter des Prunus mume et des cerisiers japonais, afin d'organiser de merveilleux hanami...
Toutes les photos ci-dessous sont extraites du site de la Ville d'Osaka.
Quant aux noms, je vous redonne quelques explications :
- je mets parfois un tiret entre les mots pour respecter la logique de la prononciation en japonais
- l'accent circonflexe sert à allonger la voyelle : lorsque j'écris "ô", cela correspond en japonais à "ou" (おう), qui se prononce comme un "o-" allongé.
- le mot japonais "shidare" signifie toujours que l'arbre a une forme pleureuse.

Kagoshimakô :

 

Kasugano :

 


Kanôgyokuchô :

 

Kankô :

 




Gyokuken :

 




Gyokkô-shidare (le mot shidare indique que l'arbre a une forme pleureuse) :

 




Kinjishi :

 




Kurokumo :

 




Kuroda-nishiki :

 




Kenkyô :

 




Kôgyoku-shidare :

 




Kôshû-ko-ume :

 




Kôten :

 




Kôtôji :

 




Kônan :

 




Kônan-shomu :

 




Ko-ume :

 




Kokinshû :

 




Goshobeni :

 




Kojiro :

 

Publié par Sophie Le Berre le .

Imprimer