Les Prunus mume du château d'Osaka - début

Les Prunus mume commencent également à fleurir au Shinjuku Gyoen de Tokyo, mais revenons à cette magnifique collection, qui se trouve dans le jardin du château d'Osaka.
Mon rêve serait d'avoir un jardin à moi, dans lequel je pourrais planter des Prunus mume et des cerisiers japonais, afin d'organiser de merveilleux hanami...
Toutes les photos ci-dessous sont extraites du site de la Ville d'Osaka.
Quant aux noms, je vous redonne quelques explications :
- je mets parfois un tiret entre les mots pour respecter la logique de la prononciation en japonais
- l'accent circonflexe sert à allonger la voyelle : lorsque j'écris "ô", cela correspond en japonais à "ou" (おう), qui se prononce comme un "o-" allongé.
- le mot japonais "shidare" signifie toujours que l'arbre a une forme pleureuse.

Kagoshimakô :

 

Kasugano :

 


Kanôgyokuchô :

 

Kankô :

 




Gyokuken :

 




Gyokkô-shidare (le mot shidare indique que l'arbre a une forme pleureuse) :

 




Kinjishi :

 




Kurokumo :

 




Kuroda-nishiki :

 




Kenkyô :

 




Kôgyoku-shidare :

 




Kôshû-ko-ume :

 




Kôten :

 




Kôtôji :

 




Kônan :

 




Kônan-shomu :

 




Ko-ume :

 




Kokinshû :

 




Goshobeni :

 




Kojiro :

 

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.