Espèces menacées d'extinction au Japon

Voici 3 photos d'espèces prises au Jardin Botanique de Nikko le 14 juin, toutes trois menacées d'extinction à l'état naturel au Japon et inscrites sur la liste rouge de l'UICN :



Iris setosa var. hondoensis Honda (Iridaceae):
Nom japonais : kirigamine-hiougi-ayame - キリガミネヒオウギアヤメ
Cet iris pousse dans les prairies humides des régions d'altitude de l'île de Hokkaido jusqu'à la partie centrale de l'île de Honshu et sur le littoral du Pacifique Nord.
Il fleurit de juin à août au Japon et la tige fait une hauteur de 30 à 90 cm. Les fleurs de cette variété hondoensis sont plus grandes que celles de l'Iris setosa.


Chionographis japonica (Willd.) Maxim. (Melanthiaceae):
Nom japonais : shiraitosou - シライトソウ
On le trouve dans les bois de montagne depuis le sud de la préfecture d'Akita, sur l'île de Honshu, jusqu'à l'île de Kyushu et sur la péninsule coréenne. Il fleurit de mai à juin au Japon. La tige fait une hauteur de 15 à 50 cm.


Bletilla striata (Thunb.) Rchb.f. (Orchidaceae):
Nom japonais : shiran - シラン
Cette orchidée pousse à l'état naturel dans les endroits ensoleillés, plutôt sur sol humide et en pente, depuis la partie centrale de l'île de Honshu jusqu'aux îles Ryukyu. Elle fleurit au Japon de mai à juin et la tige fait une hauteur de 30 à 70 cm. Elle est également cultivée et utilisée comme plante ornementale dans les jardins japonais.
Cette orchidée a également des propriétés médicinales, notamment hémostatiques et apaisantes (contre la douleur et l'inflammation de l'estomac).

Publié par Sophie Le Berre le .

Imprimer