Les primevères du Japon

J'étais à nouveau sur la préparation de ma conférence sur le "boom horticole de l'ère Edo", et j'abordais le chapitre sur les primevères japonaises (Primula sieboldii), appelées sakurasô ou nihon-sakurasô en japonais, qui furent très à la mode durant la seconde partie de l'ère Edo (fin du 18ème-19ème). C'est à cette époque qu'une multitude de variétés horticoles furent créées, donnant même lieu à une compétition acharnée entre les producteurs !
Et j'ai découvert des informations extrêmement intéressantes en japonais...
Le Jardin Botanique de Tsukuba, qui est très dynamique, a présenté une exposition sur les primevères japonaises et européennes, en avril 2009. (affiche de l'exposition ci-dessous)


En creusant un peu plus, j'ai vu que le Centre de Recherche de l'Agriculture et des Forêts de l'Université de Tsukuba avait développé un programme de préservation de plus de 300 variétés (notamment celles créées sous l'ère Edo) de primevères japonaises !
Voici quelques photographies des variétés japonaises qui font l'objet de ce programme de conservation. Comme j'ai une préférence pour les variétés blanches et rose pâle, je n'ai pris que celles-là !

'Ageoshiro' 上尾白

'Asagiri' 朝霧

'Ekiro-no-suzu' 駅路の鈴

'Hishibakama' 菱袴

'Hokutosei' 北斗星

'Izayoi' 十六夜

'Karakoromo' 唐衣

'Kashima' 鹿島

'Kozakuragenji' 小桜源氏

'Kyohô' 鋸峰

'Momijibashi' 紅葉橋

'Otome-no-inori' 乙女の祈り

'Sato-no-akari' 里の灯

'Shirotombo' 白蜻蛉

Publié par Sophie Le Berre le .

Imprimer